Comment se lancer dans la création d'entreprise ?

Commentaires (1)

Comment se lancer dans la création d'entreprise ?

Depuis le lancement de SUMMERWAVES, beaucoup me demandent comment j'ai procédé pour me lancer. Même si la marque a vu le jour depuis seulement 1 mois, cela fait maintenant 1 an que j’y consacre tout mon temps. 

Quelles sont les étapes du créateur d'entreprise ?

 

Dans cet article, je vais vous donner un aperçu du parcours de créateur. Il s’agit là évidemment de ma propre expérience sur un projet professionnel bien défini. Beaucoup de solutions et de chemin mènent à la création d’entreprise, chacun doit trouver sa propre voie. Je vais évoquer les grandes pistes de réflexion qui doivent être abordées tout au long du parcours du créateur. 

Se poser les bonnes questions pour lancer son projet d'entreprise

1/ Passer du rêve à la réalité

L’envie d’entreprendre a toujours été très présente chez moi, sans réel projet défini. Le secteur de la mode me passionnait et j’ai rapidement eu l’envie d’entreprendre dans ce milieu. Ne sachant pas réellement vers quoi me fixer, j’ai décidé d’arrêter mon ancien métier de Chef de projet digital pour découvrir le milieu du prêt à porter. Pendant quelques mois passés au poste d’Adjointe puis Responsable magasin, le projet de lancer ma marque de maillots de bain a doucement émergé. J’ai alors décidé d’arrêter cette expérience pour me consacrer pleinement à mon projet. C’était début Juin 2016 ...

2/ Où trouver de l’aide ?

Internet a été pour moi une grande source d’informations mais peut être trop vaste. Vous pourrez retrouver des informations sur des sites comme : http://www.passcreamode.com/ qui évoque toutes les problématiques du créateur et met en avant les réflexions et questions à se poser avant de se lancer. Je souhaitais pour ma part échanger de vive voix et confronter mon projet à la réalité. De mon côté, j’ai été guidé par la CCI mais il existe d’autres instances en mesure de vous aider en fonction de votre problématique. Ma conseillère à la CCI m’a expliqué les différentes démarches à effectuer et les moyens qui s’offraient à moi pour faire naître mon projet.

3/ Mon projet est-il viable ?

Le grand classique dans la création d’entreprise est le Business Plan. Ce genre de document qu’on a tous étudié ou évoqué pendant nos études. Cette fois il s’agissait de le mettre en oeuvre et de façon très concrète. Là encore une fois j’ai puisé sur Internet les informations nécessaires pour établir une trame. J’ai ensuite mis en oeuvre plusieurs travaux pour établir ce business plan : études chiffrées, sondages, réflexion personnelle, … Pour la partie la plus sensible et stratégique : le financement, j’ai pu être accompagné par la CCI pour établir plan de financement, prévisionnel et plan de trésorerie. La partie théorique va évidemment évoluer au fur et à mesure de votre projet mais c’est une réflexion indispensable pour vous lancer. Il vous apportera du recul et en fonction de vos études vous emmènera à penser et envisager les choses différemment. Vos idées de départ seront parfois loin de ce que vous aviez envisagé mais ces évolutions seront bénéfiques pour votre projet. Quant à la partie financière de votre Business Plan, bien que cela puisse paraître complexe au démarrage elle est bien évidemment indispensable et le point-clé de la réussite de votre projet. C’est clairement ici que vous envisagerez les circuits de distribution de vos produits (bien qu’ils pourront évoluer), définirez vos prix, vos quantités, vos investissements … 

4/ Financer mon projet

Sur ce point, encore une fois, les choses peuvent varier d’un créateur à l'autre. Certains puiseront dans leur épargne, d’autres chercheront des partenaires extérieurs. C’est cette dernière option que j’ai privilégié. J’ai d’abord constitué un capital social avec un apport personnel et j’ai ensuite cherché plusieurs options. Il existe sur la Réunion le Tremplin d’Activité Professionnelle mis en place de puis Mai 2017. Renseignez-vous auprès de votre Département pour savoir si vous êtes concernés par une subvention. Dans mon cas, la subvention devait être couplé à un prêt bancaire, j’ai donc effectué les démarches nécessaires pour finalement obtenir un financement constitué d’un capital social + subvention + prêt bancaire. Beaucoup de financements sont proposés mais certains avec des taux d’intérêts très élevés. Si vous avez la possibilité, privilégiez des solutions avec un taux faible afin de ne pas démarrer avec des charges trop élevées. 

5/ Immatriculer son entreprise

Dans certains cas notamment en ce qui concerne les subventions on vous demandera d’attendre avant d’immatriculer votre société. Faites bien attention à cela car beaucoup se font avoir et immatriculent leur entreprise trop tôt. Pour savoir quel statut adopter, je vous conseille également de faire appel à un réseau comme la CCI ou autre équivalence. En fonction de votre projet, votre investissement, vos objectifs, … vous serez guidé vers une micro-entreprise, une entreprise individuelle ou vers une société. Cette réflexion est importante, bien qu’elle ne soit pas définitive car les statuts peuvent évoluer, donc renseignez-vous ! Le site de l'AFE (Agence France Entrepreneur) pourra vous aider sur toutes les étapes de la création notamment sur le choix du statut

Cet article est déjà long :) donc j’aborderais dans un prochain article le sujet suivant : « Lancer sa première collection ». J'y présenterais les autres phases de la création propre à celui du prêt à porter en évoquant le stylisme, la recherche de fournisseurs, la sélection des matières … #restezconnecté

 

Caroline

création entreprise entreprendre

1Commentaires

  • Avatar

    Happylune juin 22, 2017

    Hâte de connaître la suite ! ☺️

Laisser un commentaire

Tous les champs sont obligatoires

Dernieres news Instagram !

Découvrez nos toutes dernières nouveautés sur Instagram